Arbre de Vie: Signification Bouddhisme

Publié le

Arbre de Vie:  Signification Bouddhisme

L’arbre de vie est un symbole sacré dans la mythologie bouddhiste. Il est très ancien et étroitement lié à la vie du Bouddha historique. Il est considéré comme l’arbre monde par les bouddhistes.

 

1) L’Arbre de la Bodhi

 

L’arbre de vie bouddhiste est connu sous le nom d’arbre de la Bodhi ou arbre Bo. Le mot sanskrit, bodhi, signifie éveil spirituel.

arbre de bodhi

En botanique, on l’appelle le figuier des pagodes ou pipal (lat. ficus religiosa) et il appartient à la famille des Moracées. Il possède des racines aériennes très caractéristiques ainsi que des feuilles avec une pointe allongée en forme de cœur. C'est un arbre doté d'une longévité exceptionnelle

Dans le temple bouddhiste de Mahabodhi à Bodh-Gayâ (Nord-Est de l’Inde) se trouve l’arbre de la Bodhi.

Bodh-Gaya est l’un des quatre lieux saints du bouddhisme et un lieu de pèlerinage.

L’arbre qui s'y trouve actuellement serait un descendant direct de l’arbre sous lequel Siddhartha Gautama, dit Shakyamuni ou le Bouddha a atteint l'illumination grâce à la méditation, il y a plus de 2500 ans.

Sticker Bouddha méditation

Au 3ème siècle avant J.-C., l’empereur Ashoka se convertit au bouddhisme et fit ériger un temple à Bodh-Gaya pour que les pèlerins puissent vénérer l’arbre sacré. Dans le temple, il construit également le trône de diamant, ou Vajrasana, pour marquer l'endroit exact de l'illumination du Bouddha.

Il dépêcha des émissaires au-delà des frontières de son empire pour faire connaître le bouddhisme. C’est ainsi qu’une délégation de moines arriva sur l’île de Ceylan (actuel Sri Lanka). La princesse Sanghamittra, fille de l'empereur,  avait emporté avec elle une branche de l’arbre Bodhi qui fut plantée dans les jardins royaux  d'Anuradphura (ville sainte et ancienne capitale du Sri Lanka). Cet arbre, qui existe toujours, est l’un des plus vieux spécimens. Il est vénéré et fait partie des hauts lieux saints du bouddhisme.

arbre de la bodhi

L’arbre originel à Bodh-Gaya a souffert trois destructions tout au long de l’histoire mais il a pu être replanté grâce aux boutures de l’arbre de la bodhi d’Anuradphura.

Les pèlerins ont emporté avec eux des graines de l’arbre Bodhi. Aujourd’hui il existe des milliers de descendants de l’arbre originel dans le monde. Le fait de planter un arbre de la bodhi dans tous les nouveaux temples et monastères est d'ailleurs devenu une tradition. Les chapelets de prière faits de graines de figues sacrées sont très appréciés pour la récitation des mantras.

arbre bouddha sri lanka

 

2) L’Arbre de la Vie et Bouddha

 

Pour comprendre les liens forts entre les arbres et le bouddhisme et comprendre leur signification, nous devons nous intéresser à la vie de Bouddha.

Selon la tradition, le Bouddha historique a vécu de 563 à 483 avant J.-C. Il est né prince héritier dans la cour des Shakya, un royaume indien au pied de l’Himalaya. C’est pour cela qu’on lui donne le surnom de Shakyamuni, qui signifie "sage du clan Shakya".

bouddha sagesse

Les légendes qui ont grandi autour de lui soutiennent que sa conception et sa naissance étaient miraculeuses. Sa mère, Maya, l'a conçu lorsqu'elle a rêvé qu'un éléphant blanc à six défenses entrait dans son flanc droit. Elle lui a donné naissance en position debout, tout en s'agrippant à la branche d’un arbre dans le jardin du Lumbini (au Népal). Selon certaines sources cet arbre était un sal, un arbre utilisé pour faire de l’encens, substance essentielle pour le bon déroulement des rites et des offrandes.

naissance de bouddha

 

a. Enfance et Jeunesse de Bouddha

L'enfant est sorti du côté droit de Maya, complètement formé et il fit sept pas en direction de chacun des points cardinaux pour prendre symboliquement possession de l’univers. De retour au palais, le roi, son père, convoqua les voyants les plus respectés qui lui prédirent qu'il deviendrait soit un grand roi, soit un grand maître religieux et on lui donna le nom de Siddhartha ("Celui par lequel toute belle chose est accomplie").

bouddha histoire

Son père, ne voulait pas qu’il mène une vie religieuse vouée au renoncement. Il décide alors de l’enfermer à l’intérieur du palais et le coupe de la réalité du monde extérieur et des souffrances qu'endurait son peuple.

 

b. Les quatre rencontres décisives

Les ravages de la pauvreté, de la maladie et même de la vieillesse étaient donc inconnus du prince Siddhartha, qui grandit entouré de tout le confort dans un somptueux palais. À vingt-neuf ans, curieux de voir ce qu’il y avait au-delà des murs du palais, il fit trois promenades qui le marquèrent à jamais.

Il découvrit pour la première fois une personne âgée (la vieillesse), une personne malade (la maladie) et un cadavre (la mort). Le jeune prince était effondré. Il ne comprenait pas comment les gens pouvaient vivre des vies heureuses et insouciantes alors que ces menaces pesaient au-dessus de leurs têtes.

bouddha statue

Lors du quatrième voyage, il vit un moine errant dont l'ascèse (mode de vie volontaire très discipliné) l'inspira et le poussa à suivre un chemin similaire à la recherche de la libération de la souffrance causée par le cycle infini des réincarnations : la naissance, la mort et la renaissance (appelé samsara).

 

c. La Voie du Milieu

Ces quatre rencontres marquent le début de la quête spirituelle du prince. Il décide alors de quitter sa famille et de renoncer à ses titres royaux.

Comme il savait que son père essaierait de l'en dissuader, Siddhartha quitta secrètement le palais au milieu de la nuit et donna tous ses biens et son cheval à son serviteur.

Abandonnant complètement son existence luxueuse, il passa six ans comme un ascète.

bouddha méditation arbre

Finalement proche de la mort à cause de son jeûne et voyant qu’il n’était pas plus avancé sur la compréhension de la souffrance dans le monde, il accepta un bol de riz des mains d’une jeune fille.

Une fois qu'il eut mangé, il réalisa que les austérités physiques sévères n'étaient pas le meilleur moyen d'atteindre la libération spirituelle. Il préconise alors la voie du milieu qui consiste à éviter les excès dans la vie (austérité et laxisme) cherchant plutôt l’équilibre.

 

d. Éveil et Illumination du Bouddha

Il se rendit jusquà Bodh-Gayâ ("lieu d'illumination"), prit siège sous l'arbre de la bodhi et prononça le vœu de méditer jusqu’à atteindre la Vérité.

Le démon Mara (le tentateur) essaya de toutes les formes possibles de détourner Siddhartha de son but. Il envoya contre lui les forces de l’illusion sans réussir à interrompre sa concentration.

Il perçut directement et sans le moindre doute le flux de ses vies antérieures. Il comprit exactement comment les actions du passé avaient mené aux résultats présents.

bouddha arbre

Il vit aussi comment l’attachement, qui est la source de toute souffrance, prend sa racine dans l’ignorance.

Alors que sa sagesse se débarrassait de couches de l’ignorance de plus en plus subtiles, son esprit devint de plus en plus lumineux.

C’est de cette façon qu’il a atteint l'Illumination et est devenu un Bouddha (« l'illuminé ») à l'âge de trente-cinq ans.

bouddha illumination

Même après avoir atteint le Nirvana, le Bouddha Shakyamuni continua de s'asseoir, de méditer au pied de cet arbre et de se tenir debout à côté de lui et le fixer sans sourciller pendant sept semaines.

Pendant la cinquième ou sixième semaine, il fut assailli par de fortes pluies pendant qu'il méditait qui firent déborder le lac à côté de l’arbre Bodhi. À ce moment surgit le roi serpent Muchalinda qui protégea le Bouddha avec ses sept anneaux et ses capuchons.

Sept semaines après son illumination, il quitte son siège sous l'arbre de vie et décide d'enseigner aux autres ce qu'il avait appris. Il passa les quarante-cinq années du reste de sa vie à enseigner le sentier qui mène à la libération de la souffrance dans l’Éveil complet d’un bouddha.

muchalinda

 

3) Les Quatre Nobles Vérités

 

Après ces semaines de méditation intensive, à la demande du dieu Indra, le Bouddha commença à parler des grandes vérités qu'il avait comprises. Son premier sermon fut donné à Sarnath, connu comme « le parc aux gazelles ». Ce premier discours, souvent appelé Dharmachakra ou « Mise en mouvement de la roue de la vérité », présentait les quatre nobles vérités et le noble chemin octuple (que nous expliquons un peu plus bas).

Voici les quatre nobles vérités:

  1. La vérité de la souffrance (Dukkha) : il y a de la souffrance et une insatisfaction constante dans le monde.
  2. La vérité sur l'origine de la souffrance  (Samudāya) : la souffrance est causée par nos désirs, et donc « l'attachement est la racine de toute souffrance ».
  3. La vérité de la cessation de la souffrance (Nirodha) : nous pouvons transcender la souffrance en supprimant ou en gérant ces désirs.
  4. La vérité du chemin vers la cessation de la souffrance (Magga) : nous pouvons apprendre à aller au-delà de la souffrance par ce qu'il a appelé "le noble sentier octuple".

quatre nobles vérités

Le Noble Sentier Octuple peut se regrouper en trois grandes étapes :

  1. Sagesse (compréhension et intention justes)
  2. Conduite éthique (discours, action et moyens d'existence justes)
  3. Méditation (effort, attention et concentration justes)

La roue du Dharma représente le cycle sans fin du samsara (réincarnation), qui peut être brisé si l’on suit les enseignements du Bouddha.☸️

Après avoir compris l’histoire du Bouddha nous comprenons mieux l’importance et le symbolisme des arbres pour les bouddhistes. Dans les premiers temps, avant que l'image du Bouddha ne soit utilisée dans l’art iconographique, l'image d'un arbre était même l'un des symboles utilisés pour représenter le Bouddha lui-même.

 

4) Arbre de vie bouddhiste: signification

 

Les enseignements du Bouddha Shakyamuni, nous apprennent que l’expérience de l’Éveil spirituel est le but recherché. Les pratiquants de la religion bouddhiste visitent en pèlerinage l’arbre de la Bodhi pour arriver à l’état du bouddha. En effet, tous les êtres ont la capacité de devenir des bouddhas, des "illuminés", et ainsi accéder à l’épanouissement spirituel. Un bodhisattva, celui qui a choisi de suivre les préceptes marqués par le bouddha shakyamuni, aspire à atteindre l'éveil spirituel définitif

arbre bodhi

L'arbre de la bodhi est connu comme l'arbre de vie bouddhiste, où ses racines profondément ancrées dans la terre sont à l'origine de toutes les actions.

Trois de ces racines sont saines et sont symbole d'amour, de sagesse et de charité.

Les trois autres racines sont pernicieuses (nuisibles) et représentent l'illusion, l'avarice et la haine.

Le tronc de l'arbre de la Bodhi symbolise la forme des choses qui nous entourent, leur aspect matériel. Mais aussi la perception et la conscience, le monde spirituel. La méditation doit toujours rechercher un équilibre entre le corps et l’esprit.

tete de bouddha dans arbre

Les branches représentent les résultats de toutes les actions qui sont faites dans la vie. Les branches s’étendent vers le ciel comme une métaphore de l’éveil spirituel d’une personne.

Etudier nos actions par rapport à l’arbre nous donne une idée de la raison pour laquelle les choses se produisent dans la vie (la loi du karma). Nous sommes en effet responsables de nos actions et des décisions que nous prenons. L’arbre nous guide vers le sentier du salut spirituel.

 

5) Pouvoirs de l’arbre Bodhi

 

bouddha gautama

Traditionnellement, on accorde à l’arbre de la vie des attributs magiques :

  1. Provoquer la pluie : c’est un pouvoir qu’il partage avec le Bouddha. Les cérémonies pour demander de la pluie pour sauver les récoltes se pratiquent dans la tradition bouddhiste dès les premiers temps.
  2. Accorder des enfants aux femmes stériles : les femmes qui veulent avoir des enfants accomplissent encore aujourd’hui des rituels de fécondité. Ils consistent à nouer autour de l’arbre des vœux de fertilité ou apporter une offrande à l'autel si le vœu est exaucé.
  3. Don de prophétisation. Chaque fois qu’un souverain se voyait confronté à une décision difficile il se rendait au pied de l’arbre bodhi pour déceler des signes de bon ou mauvais augure.
  4. Guérison : En médecine ayurvédique on utilise l'écorce de l'arbre pour traiter l’asthme, le diabète, la diarrhée, l’épilepsie et les maux d’estomac.

 

6) Accessoires Bouddhistes

 

a. Bijoux: bouddhisme et arbre de vie

L'arbre de la vie est un symbole universel très puissant. Il part de la croyance de l'interdépendance de toute chose dans l'univers. Porter un bijou avec l’arbre nous rapproche de l’éveil spirituel. C’est une amulette porte-bonheur qui nous empêche de nous écarter du noble sentier octuple grâce à la sagesse qu'il renferme. 

Un bijou bouddhiste est un objet intemporel qui attire vers nous le zen, la compassion et la bienveillance nécessaire tant recherchée lors de la méditation.

Un bijou arbre de vie est un objet de choix si l’on veut avoir une plus ample connaissance de soi. Un symbole bouddhiste unique rempli de spiritualité.

Le bijou bouddhiste par excellence est le bracelet Mâlâ. Il est composé de 108 perles et peut aussi bien être porté en bracelet (enroulé autour du poignet) qu'en collier. Les moines l'utilisaient lors des prières pour compter en s'aidant des perles.

Le bracelet Mâlâ est utilisé en Occident lors des séances de méditation afin de compter les mantras. Un bracelet Mâlâ agrémenté du symbole de l'arbre de vie est un parfait support pour les séances de méditation car les racines de l'arbre de vie favorisent l'ancrage.

Bracelet Mala Bouddhiste Tourmaline

 

b. Statues Bouddha

Si vous affectionnez les représentations de Bouddha, nous vous recommandons une très jolie statue Bouddha de notre boutique partenaire.

 

c. Tableaux Bouddha

Nous adorons tout particulièrement les tableaux représentant Bouddha. En plus d'apporter une touche très zen à la décoration de votre intérieur, ils sont un superbe outil pour la méditation. Visualiser un tableau de Bouddha en train de méditer sous l'arbre de la Bodhi aide à se concentrer et à atteindre son but plus rapidement.

Nous affectionnons notamment un modèle de tableau de Bouddha en noir et blanc qui permet de rester sobre et plus concentré.

Tableau de Bouddha

 

d. Stickers Bouddha

Concernant les stickers, les modèles les plus appréciés sont des stickers avec l'arbre de vie bouddhiste. Au même titre que les tableaux, ils aident à la méditation de pleine conscience et décorent de façon très originale et très zen votre pièce. Un régal pour les yeux autant que pour votre esprit !

Découvrez nos très jolis modèles de stickers bouddhistes et choisissez la taille qui vous convient le mieux.

 

e. Bouddhisme et main de Fatma

La main de Fatma est un autre symbole bouddhiste très fort. Chaque doigt est lié à un chakra. Ce symbole permet donc de rétablir l'équilibre dans votre corps. C'est un symbole énergétique fort, très apprécié pour la méditation.

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.